Chemin de navigation




Fi
Fonds iconographique

29Fi

Fonds iconographique, bières Mapataud.

- Dates extrêmes : S D
- Mode d'entrée : Versement
- Date d'entrée : 22/01/2018
- Métrage : 1 Ml
- Nombre d'articles : 21

Voir les notices 29Fi  Voir la liste des notices
chargement en cours


Rechercher sur le contenu des notices de ce fonds
NB :Tapez un Espace pour l'opérateur 'ET' et 'OU' pour l'opérateur 'OU'. Le caractère '@' peut servir de troncature

Sommaire

    Fonds de 11 étiquettes publicitaires en couleur de la brasserie Mapataud.

    C’est grâce à la grande qualité de ses eaux que le Limousin a pu développer le secteur de la brasserie artisanale au cours des 19 è et 20è siècles. Entre 1895 et 1970 la région compte plus de 50 brasseries et c’est au milieu du 20è siècle que la bière de tradition limousine connaît son apogée.

    En 1765 sous l’intendance de Turgot (conscient de l’intérêt économique de cette nouvelle industrie qui donne aux grains un nouveau débouché), Pierre Raby crée 17 rue de Nexon au lieu-dit « La Jourdanie » la première brasserie de Limoges. Plusieurs propriétaires vont se succéder jusqu’en 1884 date à laquelle Jean-Baptiste Mapataud l’acquiert. Sous sa direction deux campagnes de construction sont menées en 1886 et en 1899 à l’issue desquelles une nouvelle salle de brasserie est édifiée et donne son envergure nationale à l’établissement.

    En 1913, lui succède son petit-fils René-Bertrand Mapataud, formé à l’école de brasserie de Nancy, qui poursuit la réalisation d’extensions de 1926 à 1933 sous la conduite de l’architecte Pierre Chabrol. A cette période la brasserie emploie jusqu’à 200 ouvriers, produit 80 000 hectolitres de bière et 60 véhicules sont nécessaires à la distribution.

    L’année 1927 voit se développer une habitation, une conciergerie, des écuries, des hangars et un atelier de fabrication d’eau gazeuse. Jusqu’en 1939, la brasserie se situe sur le plan commercial parmi les premières en France. En quelques années, l’image de la marque « un bonhomme bedonnant buvant de la bière » a largement dépassé les frontières régionales.

    En 1948, la société Gaz et Eaux entre dans le capital de la brasserie Mapataud, en devient actionnaire majoritaire en 1950 et nomme à sa tête en 1953 Amédée Michard, ingénieur à l’école de brasserie de Nancy. L’entreprise prend alors le nom de brasserie Noxen Pils. Il entreprend une modernisation complète des équipements dans les années qui suivent. La bière produite à cette période sera l’ultime succès d’Amédée Michard.

    A partir des années 1950, l’industrie de la bière s’essouffle au profit de ses concurrentes du nord de la France. En 1970, avec près de 200 ans d’existence, la production est suspendue pour se terminer définitivement en 1975. Les bâtiments implantés sur le site d’origine sont détruits en 1984, pour laisser la place aux bureaux de la Poste.