Chemin de navigation




Fi
Fonds iconographique

35Fi

Fonds iconographique: Plaques de verre (début 20ème siècle).

- Dates extrêmes : S D
- Mode d'entrée : Versement
- Date d'entrée : 25/06/2018
- Métrage : 1 Ml
- Nombre d'articles : 200

Voir les notices 35Fi  Voir la liste des notices
chargement en cours


Rechercher sur le contenu des notices de ce fonds
NB :Tapez un Espace pour l'opérateur 'ET' et 'OU' pour l'opérateur 'OU'. Le caractère '@' peut servir de troncature

Sommaire

    Collection particulière à partir d'un fonds de 200 plaques de verre stéréoscopiques au gélatine de bromure d’argent, commercialisé après la Grande Guerre à partir de la collection photographique du Ministère des armées (3 x 8 cm) qui décrit le quotidien des soldats sur le territoire national et les autres lieux du conflit en Europe. Certaines photographies seront publiées durant le conflit dans la revue le Miroir.

    Les thèmes traités sont la vie quotidienne dans les tranchées, des scènes de combat, des paysages dévastés, des champs après la bataille qui révèlent le traumatisme. Sont aussi évoqués les moments de rassemblement (mobilisation nationale, défilés dans les territoires récupérés, armistice), les gouvernants et les commandants en charge du déroulement des opérations, les prisonniers de guerre ainsi que l’armement utilisé (canons, chars, avions …).

    A partir de 1915, le ministère des Armées met en place un service photographique pour couvrir le conflit et contrôler les photographies diffusées dans la presse, en collaboration avec le ministère des Beaux-Arts. Il mobilise à cet effet des photographes professionnels. Les clichés de grande qualité, légendés, présentés sur plaque de verre mettent en regard deux prises de vue avec quelques différences dans l’angle de départ afin de donner une impression de relief lors du visionnement grâce à un appareil spécifique (le stéréoscope) qui sera présenté.

    Bien que les photographies aient été volontairement travaillées pour restituer au public les combats suite à leur déroulement en intégrant la censure, elles constituent néanmoins un témoignage et une source d’information précieuse. Les clichés particulièrement réalistes empruntent au photo-reportage. Ils rendent compte des bouleversements qui ont eu lieu tant sur le terrain de batailles qu’à l’abri relatif des tranchées, montrant aussi le transport et le décès des soldats.

    Voir aussi le fonds 37 fi Fonds de plaques de verre sur le même thème (collection Francis Oudot).