Chemin de navigation




Fi
Fonds iconographique

38Fi

La boîte aux joujoux de Jean Virolle.

- Dates extrêmes : S D
- Mode d'entrée : Versement
- Date d'entrée : 07/09/2018
- Métrage : 0.2 Ml
- Nombre d'articles : 14

Voir les notices 38Fi  Voir la liste des notices
chargement en cours


Rechercher sur le contenu des notices de ce fonds
NB :Tapez un Espace pour l'opérateur 'ET' et 'OU' pour l'opérateur 'OU'. Le caractère '@' peut servir de troncature

Sommaire

    Produit par Jean Virolle, artiste-brancardier né à Limoges en 1890 mobilisé durant le conflit de la Grande Guerre, ce recueil est constitué de dix dessins (18 x 14 cm), impression en couleur qui sont des caricatures de différents portraits de poilus : le cuisinier, le major, l’aviateur (…). Ouvrage non daté.

    Présentés tels des pantins sortis de leur boîte, les soldats expriment le regard cynique et provocateur de l’auteur sur leur condition et la désillusion qui a suivi le conflit. La couverture est un dessin original de poilu ouvrant la boîte à joujoux.

    La boîte aux joujoux » de Jean Virolle n’est pas sans évoquer La Boîte à Joujoux, "ballet pour enfants" composé en février 1913 par Debussy à la demande d’André Hellé, auteur du livre pour enfants du même nom illustré de dessins en couleur. (À l'origine Debussy souhaitait que l'œuvre soit interprétée par des marionnettes. Elle comprend plusieurs parties dont celle du champ de bataille : des poupées dansent dont des soldats et des polichinelles ; l’une est un soldat qui sera gravement blessé lors de la bataille puis recueilli par la poupée).

    (Voir aussi le fonds 34 Fi du même Jean Virolle, intitulé la Danse Macabre).